Sélection du message

Pourquoi les islamistes font fausse route au Maroc.

Le préambule de la constitution marocaine annonce " Le Maroc pays musulman souverain... " Pourquoi des petits malins veule...

vendredi 18 mars 2011

Maroc : les principales démocraties saluent les réformes constitutionnelles annoncées par le Roi Mohammed VI.

Maroc : les principales démocraties saluent les réformes constitutionnelles annoncées par le Roi Mohammed VI.



Prenant de court tout le monde, le Roi du Maroc a annoncé une réforme constitutionnelle majeure dans le pays http://www.lepost.fr/article/2011/03/09/2429732_maroc-le-roi-mohamed-vi-annonce-une-reforme-constitutionnelle-instituant-une-monarchie-parlementaire_1_0_1.html
Alors que le monde des autocraties s'est mu dans un silence géné, les principales démocraties du monde se sont félicité des avancées démocratiques significatives annoncées par le Roi. A signaler que le secrétariat de la ligue arabe "s'est félicitée", dimanche, des réformes constitutionnelles annoncées par le Roi Mohammed VI.




Les Etas Unis.
"Les Etats-Unis se félicitent de l'annonce faite par le roi Mohammed VI, soulignant son engagement au développement démocratique par des réformes constitutionnelles, judiciaires et politiques", a annoncé le département d'Etat américain dans un communiqué. Les Etats-Unis saluent les réformes annoncées mercredi par le roi Mohammed VI du Maroc, a annoncé jeudi le département d'Etat américain, qui voit dans ces engagements l'assurance d'un "développement démocratique". Les Etats-Unis saluent l'annonce du roi Mohammed VI qui montre son engagement pour un développement démocratique à travers des réformes constitutionnelles, judiciaires et politiques", écrit dans un communiqué le porte-parole du département d'Etat Mark Toner.
"Les Etats-Unis considèrent le Maroc comme un partenaire stratégique et nous nous tenons prêts à travailler avec le gouvernement et le peuple du Maroc pour réaliser leurs aspirations démocratiques", poursuit le communiqué.
La Russie.
La Russie salue l'annonce par le roi du Maroc Mohammed VI d'une série de réformes constitutionnelles, a indiqué vendredi, dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères.
"Nous prônons le règlement le plus rapide possible des réformes dans les pays arabes par des moyens pacifiques dans le cadre d'un large dialogue national (...) Nous sommes persuadés que les peuples de la région sont à même de le faire en toute indépendance sans aucune ingérence extérieure (...) Aussi avons-nous salué l'initiative du roi du Maroc, pays avec lequel la Russie entretient des relations de partenariat stratégique", lit-on dans le communiqué.
L'Union Européenne.
Les dirigeants de l'Union européenne (UE) ont salué vendredi l'annonce par le roi du Maroc Mohammed VI d'une série de réformes constitutionnelles.
"Le Conseil européen a salué comme il se doit le très important discours du roi du Maroc", dans lequel il a annoncé des réformes institutionnelles qui devraient permettre de "faire évoluer le Maroc un peu plus loin vers un royaume constitutionnel et une démocratie", a déclaré le chef de l'Etat français à l'issue d'un sommet européen extraordinaire consacré à la Libye et au vent de réforme dans le monde arabe. La chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton, a promis jeudi l'aide des Européens au Maroc pour la mise en oeuvre "des réformes de grande envergure" annoncées mercredi par le roi Mohammed VI du Maroc.
C'est "une réponse aux aspirations légitimes du peuple marocain", a déclaré Mme Ashton dans un communiqué conjoint avec le commissaire chargé des relations avec les pays proches de l'Union européenne, Stefan Füle.
Les propositions du roi du Maroc sont dans le sens de ce que demande Bruxelles pour accélére l'approfondissement des relations entre l'UE et le Maroc, mentionne le communiqué. "L'UE est prête à soutenir les efforts du Maroc pour mettre en oeuvre ces réformes de grande envergure", ont écrit les responsables européens.
La France.
Nicolas Sarkozy a annoncé « suivre avec beaucoup d'intérêt et de considération les décisions et les orientations arrêtées par Sa Majesté dans le cadre de la modernisation continue des institutions et de la société marocaines », selon l'agence marocaine MAP.
Pour Alain Juppé à son homologue marocain Taïeb Fassi-Fihri, les réformes annoncées par le roi du Maroc Mohammed VI constituent "un tournant historique" et "peuvent être source d'inspiration pour la région" du Maghreb, a déclaré vendredi le chef de la diplomatie française Alain Juppé
M. Juppé a annoncé dans un communiqué s'être entretenu vendredi matin au téléphone avec le ministre marocain.
Le ministre français a estimé que le discours de Mohammed VI est "visionnaire" et "ouvre une perspective de démocratisation pacifique et sereine pour le Maroc et son propre modèle, qui peuvent être une source d'inspiration pour la région".
L'Angleterre
Le ministère britannique des Affaires étrangères (Foreign Office) s'est félicité, jeudi, de l'engagement de SM le Roi Mohammed VI en faveur de l'intensification et de l'accélération du rythme de la réforme politique et économique, a indiqué le ministère dans un communiqué parvenu à la MAP. "Je me félicite de l'engagement clair de SM le Roi en faveur de l'intensification et de l'accélération du rythme de la réforme économique et politique", a dit le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, dans ce communiqué.
Le chef de la diplomatie britannique s'est également félicité de l'engagement de SM le Roi à renforcer l'indépendance des institutions et à répondre aux attentes de la société marocaine, lit-on dans le communiqué, rendu public à l'issue d'entretiens entre M. Hague et le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération, M. Taib Fassi-Fihri.
L'Espagne.
Le Roi Juan Carlos 1er d'Espagne a félicité, jeudi, SM le Roi Mohammed VI pour la réforme constitutionnelle annoncée la veille dans un discours à la Nation.
Lors d'un entretien téléphonique avec SM le Roi, le Souverain espagnol a également exprimé ses félicitations à Sa Majesté le Roi pour les grands chantiers engagés au Royaume sous Sa conduite éclairée.
José Luis Rodriguez Zapatero, a exprimé devant le Sommet du Conseil européen, réuni vendredi à Bruxelles, le soutien de son pays aux réformes constitutionnelles au Maroc, souligne le journal Publico dans un article intitulé "Le Roi Mohammed VI nomme des experts pour la réforme de la Constitution".
Dans ce sens, "Publico" relève que le chef de l'exécutif espagnol et le président français Nicolas Sarkozy ont appelé l'UE à soutenir ce processus de réformes engagé par le Maroc.
La ministre espagnole des Affaires étrangères et de la Coopération, Trinidad Jiménez, s'est félicitée des réformes annoncées par le Roi Mohammed VI dans le discours adressé mercredi à la Nation.
Il s'agit "d'un moment d'une grande importance pour lequel il faut féliciter le Maroc et le Souverain", a-t-elle dit, jeudi, dans des déclarations à la presse à Bruxelles, avant sa participation à une réunion extraordinaire des ministres européens des Affaires étrangères sur la situation en Libye.
La chef de la diplomatie espagnole, citée par les médias espagnols, a tenu "à féliciter le Maroc pour la décision prise par SM le Roi Mohammed VI d'envisager une réforme constitutionnelle d'une telle envergure".
Mme Jiménez a relevé, dans le même sens, que le discours royal envisage "des réformes politiques conduisant vers une meilleure démocratie, ainsi que vers un plus large système de libertés, de garanties et de droits", qualifiant cette initiative de "grande nouvelle".
La Bélgique ;
Le vice-Premier ministre belge et ministre des Affaires étrangères, Steven Vanackere, a qualifié, vendredi, de «majeur» le discours prononcé le 9 mars par le Roi Mohammed VI, soulignant que le Souverain ouvre ainsi «résolument'' de nouvelles perspectives pour l'approfondissement de la démocratie au Maroc.
«En annonçant une réforme de la Constitution et en traçant un cadre clair pour le débat qui doit mener à cette réforme, S.M. le Roi ouvre résolument de nouvelles perspectives
Le Portugal
Le ministre portugais des Affaires étrangères Luis Amado a qualifié samedi de "courageuses" les réformes constitutionnelles annoncées par SM le Roi Mohammed VI dans son discours prononcé mercredi dernier.
Les réformes constitutionnelles annoncées par SM le Roi "constituent un ensemble de mesures courageuses de nature à renforcer les initiatives politiques réformatrices que le Maroc a initiées au cours des dix dernières années", a affirmé Luis Amado, dans une déclaration à l'agence de presse Lusa.
Le chef de la diplomatie portugaise a souligné que les réformes annoncées par SM le Roi "répondent aux aspirations du peuple marocain et auront un grand impact sur le Maroc et sur l'ensemble de la région".
La Suisse.
La Suisse a salué, vendredi, les réformes constitutionnelles annoncées par SM le Roi Mohammed VI, dans le discours que le Souverain a adressé, mercredi, à la Nation.
"La Suisse salue les réformes constitutionnelles annoncées par le Roi Mohammed VI du Maroc dans la mesure où elles prennent en compte certaines aspirations du peuple marocain en matière de démocratie et de libertés", a indiqué Carole Walti, Porte-parole du Département Fédéral des Affaires Etrangères (DFAE), dans un courriel à MAP-Genève

Sources: agences de presse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire