Sélection du message

Non, le combat de nos compatriotes rifins n'est pa un combat secessioniste.

Je n'aime les gens qui tirent sur les ambulances. C'est le cas de certains qui caricaturent le combat de nos compatriotes rifains...

mardi 1 décembre 2015

Le jihad et l’appel au meurtre nihiliste et apocalyptique.



Le 18 novembre dernier nous avons célébré au Maroc le soixantième anniversaire de l’indépendance et le retour d‘exil de feu Mohammed V. A sa descente d‘avion le 16 novembre 1955 il a prononcé son fameux discours qui commençait par «Nous nous réjouissons de pouvoir annoncer la fin, du régime de tutelle et du protectorat et l’avènement d’une ère de liberté et d’indépendance» pour dire ensuite que «Nous sommes passés de la bataille du petit jihad à celle du grand jihad».  Le petit jihad était la lutte pour l’indépendance du pays alors que le grand jihad annoncé était la mise en place des institutions du Maroc moderne mais surtout le développement économique et social du pays.