Sélection du message

Maroc-Algérie : pourquoi tous ces mensonges et manipulations à l’égard du Maroc ?

Suite aux dernieres manifestations (hirak) de la région d’Al Hoceima, la presse algérienne jubile ; « le Rif veut faire sécessio...

vendredi 15 novembre 2013

Maroc : pourquoi certains universitaires ne veulent pas lire par idéologie la nouvelle constitution marocaine !




 Sur l’article « Universitaires gauchistes et islamistes : La constitution marocaine n'est pas démocratique » publié ce jour sur le site  (lemag.ma)  et rendant compte d’une réunion supposée être scientifique à la faculté de droit de Rabat, il est fait état  d’«Une remise en question totale du texte en entier et par moments, un effleurement du procès d’intention, ont trahi chez certains intervenants, un refus de principe, de tous ce qui proviendrait de l’Etat ».

jeudi 14 novembre 2013

Maroc- Algérie : ne faisant pas d’amalgame, le peuple algérien est d’abord un peuple frère.




La récente crise dans les relations entre le Maroc  et l’Algérie a vu éclore dans notre pays une série d’articles et de commentaires faisant l’amalgame entre le peuple algérien et ses dirigeants. Or il n’en est rien car le peuple algérien souffre le premier de la caste au pouvoir dans son pays depuis son indépendance  d’une part alors que des liens de sang, des liens  culturels et linguistiques tissés à travers des siècles font de ces deux peuples des peuples frères d’autre part.

mardi 12 novembre 2013

Achoura c’est demain, l’occasion de louer Sidna Mohammed alors que des non musulmans célèbres l’ont déjà fait





Achoura, cette fête familiale célébrée dans notre pays nous montre que l’Islam est notre bien commun. C’est aussi un jour de jeune et non pas de pratiques païennes  qui n’ont rien à voir avec l’Islam. Le Hadith du prophète est clair « Allah pardonne  les péchés d'une année passée à quiconque jeûne le jour de 'Achoura ».

lundi 11 novembre 2013

Le ministre algérien des affaires étrangères confirme la duplicité des gouvernants d’Alger dans leurs relations avec le Maroc.




  Dans une conférence de presse tenue hier et rapportée par des journaux algériens, c’est en ces termes que le ministre algérien des affaires étrangères a  qualifié les relations de  son  pays  avec le Maroc « Les positions de l'Algérie sont constantes et fermes. Nous faisons  clairement la distinction entre la question du Sahara occidental qui relève  d'un problème de décolonisation et qui est entre les mains des Nations unies,  et nos relations bilatérales (avec le Maroc) ». Rien que ça.