Sélection du message

Non, le combat de nos compatriotes rifins n'est pa un combat secessioniste.

Je n'aime les gens qui tirent sur les ambulances. C'est le cas de certains qui caricaturent le combat de nos compatriotes rifains...

samedi 11 juin 2016

Quand la justice française donne raison à un assassin et à un escroc contre le Maroc.



Estimant qu’un Etat ne pouvait être assimilé à un particulier, le tribunal correctionnel de Paris a refusé de recevoir la plainte du Maroc réprimant la diffamation publique de Zakaria Moumni. Les avocats du Maroc ont annoncé vouloir faire appel de ce jugement « afin que le crédit médiatique qui a été accordé aux propos de M. Moumni soit définitivement ruiné et qu’un Etat puisse défendre son honneur devant les juridictions françaises ».

 En effet, le lundi 9 juin 2014, le ministère de l’Intérieur avait déposé une plainte contre trois personnes et une association française pour « dénonciation calomnieuse, outrage aux autorités, dol et diffamation publique Cette plainte intervenait après celles déposées par une ONG française et trois personnes contre le patron de la DGST, Abdellatif Hammouchi.