Sélection du message

Maroc: pourquoi l'hommage rendu par la France à Johnny Hallyday doit nous interpeller.

L'hommage rendu par le peuple français  à Johnny Hallyday qualifié par le président français de héros doit nous interpeller.  Oui, cet...

mardi 12 avril 2011

La lutte du Maroc contre la corruption et la drogue.

Certains articles n'hésitent pas à qualifier le Maroc de pays de la corruption et de la drogue notamment certains articles du journal le Monde à travers notamment les révélations de Weakileaks.
Les fameuses révélations qui sont derrières ces articles se basent sur des faits isolés pour formuler des conclusions hâtives. Formulations hâtives aussi de Jean Pierre Tuquoi du Monde qui n'a pas hésité à titrer en se basant sur les mêmes éléments que « la corruption s'institutionnalise au Maroc ».
Or il s'agit d'appréciations de diplomates américains qui montrent une méconnaissance dramatique des pays dans lesquels ils exercent. Ce qui explique en grande partie, les déboires de la diplomatie américaine qui n'a jamais été aussi faible et inefficace tant au Moyen-orient ou ailleurs dans le monde

lundi 11 avril 2011

Maroc: Rachid Nini ou l'histoire d'un émigré clandestin devenu le premier journaliste du Pays.

En lisant des traductions de l'arabe comme ils le font chaque matin de la rubrique de Rachid Nenni sur son journal Al- Massae, les ambassadeurs des Etats Unis, de France et d'Espagne au Maroc, doivent bien s'interroger sur le classement (137éme) de ce pays en matière de liberté de la presse établi par RSF. Il est vrai que RSF a toujours eu des problèmes avec le régime marocain auquel elle reproche les poursuites judiciaires à l'encontre de journalistes accusés de diffamation ou de publication de fausses informations.
Mais qui est donc Rachid Nini ; ce journaliste objet de l'engouement des diplomates étrangers à Rabat mais aussi et surtout de celui des marocains.