Sélection du message

Maroc-Algérie : pourquoi tous ces mensonges et manipulations à l’égard du Maroc ?

Suite aux dernieres manifestations (hirak) de la région d’Al Hoceima, la presse algérienne jubile ; « le Rif veut faire sécessio...

mardi 13 octobre 2015

Maroc : « la leçon » tendancieuse à propos de HRW de Tahar Benjelloun au ministre de la communication.




Dans une tribune publiée le 12/10/2015 par  le journal électronique 360.ma M Tahar Benjelloun prétend faire la leçon à M Khalfi ministre de la communication et intitule son article avec arrogance « Human Right Watch » expliqué à M Khalfi . Rien que ça.

Ainsi M Tahar Benjelloun, qui fait partie du comité de soutien de HRW en France avance à propos de cette dernière que « J’ai découvert qu’elle ne reçoit pas un centime des Etats, que son financement vient des levées de fonds privés lors de dîners où des donateurs sont libres dans leur générosité, ensuite tout est vérifiable, clair et sans la moindre ambiguïté dans le sens où son indépendance est son fondement, sa force, sa fierté ».Sauf que M Tahar Benjelloun ne nous renseigne pas sur la qualité de ses donateurs dont le principal M Soros ;  « l’architecte du chaos »  pour ne citer que lui.



 Ensuite M Tahar Benjelloun avance que « Le fait que M. El Khalfi ait écrit une lettre à Kenneth Roth, le président de HRW « » dans laquelle il accuse cette organisation d’avoir « une orientation tendancieuse à l’encontre du Royaume » est une démarche « maladroite et surtout inutile ».

Or, comment M Benjelloun peut écrire que HRW est impartial vis-à-vis du Maroc alors que le Prince Moulay Hicham (cousin du Roi Mohammed VI et son farouche opposant  appelé Prince rouge pour certain, Iznogood pour d’autres) qui parait-il est un de ses généreux donateurs, siège en tant que membre influant de son conseil consultatif et qu’il s’est vu attribuer la supervision, pour le compte de HRW, des droits de l’Homme dans la région MENA qui comprend le Maroc. Voir le lien 
Que M Ahmed Rida Benchems(un proche du Prince sa plume et son obligé )  a été nommé en 2015 directeur de la communication  de la région Mena de HRW Ce journaliste dit indépendant mais dont « les charges violentes à l’encontre de la Monarchie frisent l’obsession »

Alors, M Tahar Benjelloun peut –il nous expliquer comment HRW avec les deux personnages déjà cités auxquels elle a délégué la supervision des droits de l’homme au Maroc HRW peut –elle être impartiale vis-à-vis de notre pays ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire