Sélection du message

La lutte contre le chômage n’est-elle pas de la responsabilité du secteur privé ?

Il me semble que l'on charge trop l'Etat en matière de lutte contre le chômage alors c'est le secteur privé qui doit êt...

lundi 14 mars 2016

Après la manif pour le Sahara à Rabat, la balle est dans le camp de la diplomatie.






Tout le monde s’accorde à dire que la manifestation d’hier pour le Sahara a été sans précédent par le nombre impressionnant de participants, par la rapidité de la mobilisation et surtout par le discipline et l’absence de débordements qui y a ont régné. Maintenant il faut transformer l’essai et la balle est dans le camp de notre diplomatie.
- Le secrétaire Général de l’ONU a confirmé ce que beaucoup de personnes avisées savaient à savoir sa partialité historique dans le dossier du Sahara. Je l'ai rappelé ans cet article. http://www.lemag.ma/Maroc-la-partialite-de-M-Ban-Ki-Moon-sur-de-dossier-du-Sahara-ne-date-pas-d-aujourd-hui_a96548.html
  Il faut que nos diplomates le confirment aux pays membres du conseil de sécurité et au reste du monde ;
- Que l’affaire du Sahara Marocain est pliée pour nous ; il n’y a plus rien à discuter avec le polisario. L’autonomie élargie et rien que l’autonomie pour un territoire qui a toujours fait partie du territoire national ;
- Reconquérir garce à nos amis africains notre place à l’OUA en signalant que l’entité fantoche qu’ils ont accepté en leur sein n’a aucune réalité juridique et n’a pas les attributs d’un état ;
- Qu’il s’agit en réalité d’un conflit maroco-algérien dont il faut expliquer la genèse et l’évolution.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire